Petite cravate noire

Paire de boucles en laiton, utilisées dans les chaussures militaires.

20,66 €

Quantité
En stock

D'après l'ouvrage de Fernando González de Canales y López-Obrero « Uniformes de la Marine espagnole, trois siècles d'histoire (1700-2000). Règlements et vêtements uniformes »

Une autre parure de cou utilisée était le petite cravate: une sorte de cravate courte, qui ne faisait qu'un seul tour de cou, s'ajustant par un fermoir ou des boucles à l'arrière ou par un nœud à l'avant. Dans le petit uniforme du lieutenant de navire Aguilar Tablada, en 1802, le "nœud papillon noir" est observé.

Les nœuds papillon, blancs et noirs, plissés ou unis, étaient d'usage général dans l'armée et la marine, la coutume tendant à abandonner les blancs au profit des noirs.

Ce nœud papillon est facile à habiller grâce à ses fermetures dos, qui laissent libre la partie avant. Il peut être habillé en pleine largeur ou plissé, comme on le voit dans les sources. Il se porte sur les cols de chemise.

Il est fait de satin noir satiné et d'une doublure intérieure en coton doux. Il est réglable dans la fermeture grâce aux deux crochets qu'il apporte, le reconstitueur pouvant l'adapter davantage avec un peu d'habileté.

  • Largeur: 8.5cm env.
  • Circonférence maximale du cou env. 45 cm. La hauteur de chaque collier peut être ajustée en le repliant vers l'intérieur.

 

Source Catalogue général des publications officielles. Ministère espagnol de la Défense.

433080041
17 Produits

Fiche technique

Composition
Coton
Soie

Vous aimerez aussi

Plumet vert-rouge

Plumeaux pour chacós des unités militaires présentes dans la péninsule.

Prix 66,12 €

Pompon

Pompons distinctifs des campagnes napoléoniennes  1808-1815. Couleurs varièes.

Prix 12,40 €
Jugulaires
  • -5%

Jugulaires

Jugulaires de fixation du shako, doublée de ecailles. Or ou argent.

Prix 23,55 € Prix habituel 24,79 € -5%
chat Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.
arrow_upward