Lunula Al-Andalus

Pendentif de lune hispanique-musulman, 10e siècle.

12,40 €

Quantité
En stock

Les motifs lunaires ont été reproduits dans les bijoux depuis l'Antiquité, largement utilisés sous l'empire romain. L'Islam, malgré l'interdiction religieuse des ornements, a également maintenu ce goût du raffinement, notamment en Al-Andalus. Bien que les preuves archéologiques soient rares, les découvertes faites nous renseignent sur ce goût pour les bijoux féminins.

Cette réplique d'un pendentif en forme de lune
croissant reproduit un morceau du soi-disant Trésor de Charilla, trouvé dans la province de Jaén, Espagne. Le trésor est composé de pendentifs, bagues, pièces de monnaie, diadèmes et autres pièces, en or, argent, verre et pierres précieuses. Il est actuellement exposé au Musée Archéologique de Jaén. Les pièces ont permis de dater l'ensemble vers 960, à la fin du règne d'Abderramán III. Voir les images ci-dessous.

Notre pièce est coulée en zamak, imitation vieil argent, avec un carré central émaillé en rouge foncé. Le profil de la lune reproduit le tressage de l'original et l'intérieur ses boutons et reliefs. Son anneau supérieur vous permet de sertir tout autre cordon ou chaîne du reconstituteur.

Traits:

  • Longueur environ 4 cm.
  • Hauteur 3,2 cm environ.
  • Poids 12 gr. environ.

La Casa del Recreador Taller Histórico
011071015
40 Produits

Fiche technique

Composition
Zamak

Vous aimerez aussi

Lunula lisse

Pendentif et ornement féminin en forme de croissant de lune, largement utilisé chez les filles romaines.

Prix 7,44 €

Lunula relief

Pendentif en forme de lune avec relief.

Prix 8,26 €

Collier Lunules

Magnifique collier romain inspiré d'un original d'une collection privée.

Prix 33,06 €
chat Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.
arrow_upward