Brigantina siglo XIV
  • Brigantina siglo XIV
  • Brigantina siglo XIV

Brigandine 14e siècle

Protection du torse typique de la fin du Moyen Âge, 14e siècle.

260,33 €
Quantité
En stock

Le brigandine consistait en une protection du torse dans laquelle des plaques métalliques (plaques, broches, etc.) étaient installées sur un vêtement de cuir ou de tissu renforcé . Ils étaient richement ornés, avec des rivets dorés et des décorations abondantes. C'était une bonne protection contre les projectiles d'arbalète.

Les premiers brigandines ont commencé par protéger les jambes. Au fur et à mesure que le Moyen Âge avançait, ils devenaient plus courts et plus légers pour permettre au soldat moins de fatigue et une plus grande mobilité. 

Puisque les plaques de métal étaient hors de vue, cette réplique comporte des feuilles rivetées de cuir épais (plutôt que de métal), allégeant ainsi le poids et augmentant le confort pour une reconstitution historique. Les plaques sont protégées à l'intérieur, tandis qu'à l'extérieur, seuls les rivets ronds qui les fixent sont représentés, donnant ainsi l'image typique du chèque qui apparaît dans toutes les représentations.

Il comprend cinq bracelets en cuir avec des boucles métalliques épaisses, ce qui le rend adaptable à presque toutes les tailles de corps.

Détails:

  • Largeur de poitrine réglable d'environ 107 cm à environ 135 cm
  • Longueur aux épaules: 78 cm
  • Poids: 2,7 kg

Poids à l'expédition 3,3 kg.

Sur l'image, le tombeau du Père V Queralt I de Castelnou, seigneur de Santa Coloma (Tarragone), où le brigandine qu'il porte est clairement visible. Ce noble est mort en 1348, bien que le couvercle du sarcophage soit daté de 1370. On voit aussi comment il porte un bassinet avec une cotte de mailles et une armure en plaques pour les bras et les jambes.

Imagen de Pere V Queralt

Deepeeka
101120001
10 Produits

Fiche technique

Composition
Cuir

Vous aimerez aussi

Haubert

La cotte de mailles plus utilisée dans l'Europe médiévale.

Prix 119,83 €

Jambières

Armure pour les jambes. XV siècle.

Prix 119,83 €
chat Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.
arrow_upward